Dôgen

Le Zen

— « Qu’est-ce que le ZEN ? » demande le disciple.

— « Le ZEN, C’est ZAZEN » répond le Maître.

De prime abord, cette réponse peut sembler abrupte dans un monde occidental où on aime jouer  avec les concepts, les déployer, les transformer, s’identifier à eux c’est-à-dire nous aimons adopter un état d’esprit où nous aimons jouer avec nos capacités d’abstraction mentales. 

En réalité, elle parle de l’Essence de toute chose.

« Le ZEN, c’est ZAZEN » tranche dans le vif, nous libère de nos a priori, de nos croyances sur le ZEN; une certaine  manière de d’envisager les choses. En un instant, l’affirmation « Je pense le ZEN donc je connais le ZEN » s’effondre.

ZA= Assise ; ZEN = « Méditation ».

ZAZEN c’est le nom de la posture assise, verticale, immobile et silencieuse. 

Le ZEN est un nom et non pas un adjectif. 

Soyez ZEN, restez ZEN, devenez ZEN, prix ZEN, contrât ZEN, magazine ZEN, voyages ZEN etc. ne sont que des déclinaisons commerciales élaborées depuis 25 ou 30 ans par l’ordre marchand pour associer à un produit, un service ou une attitude un élément de quiétude, de qualité et de sécurité.

Même si ces caractéristiques peuvent devenir la conséquence de la pratique, le ZEN est au-delà de cela puisque, « le ZEN c’est ZAZEN » nous dit le Maître.

Tenter l’aventure du ZEN, c’est prendre  la posture physique et mentale de ZAZEN, c’est apprendre à se laisser inspirer par le Feu de son Essence, c’est comprendre la sagesse de notre corps et libérer l’espace au souffle qui nous anime. 

Dans l’instant, la posture, le ZAZEN devient un miroir. 

Le ZEN commence ici.

Filtres actifs